Nouveau projet dans le secteur du nucléaire

22 Fév 2017

RAZEL-BEC et AREVA signent un contrat portant sur la construction du gros ½uvre de 2 fosses de stockage de déchets vitrifiés au c½ur de l'usine de retraitement de La Hague.

Razel-Bec et Areva ont signé un premier contrat pour l'extension de l'usine de retraitement de La Hague.

C'est une première pour Razel-Bec qui non seulement signe son premier contrat avec Areva mais intègre également le site de La Hague. Ce nouveau contrat témoigne de la confiance que les acteurs du secteur nucléaire accordent à l'entreprise.
Ce projet est soumis aux exigences de sûreté nucléaire d'AREVA et de l'Autorité de Sûreté.

Les travaux démarreront en octobre 2017 après 8 mois d'études d'exécution et de préparation de chantier. Une forte mobilisation de l'encadrement est nécessaire pour la préparation du chantier en raison de la précision et de la rigueur requise dans le secteur du nucléaire.
Ce projet au c½ur de l'usine de retraitement de La Hague est très exigeant en termes d'organisation, de planification, de sureté nucléaire, de qualité et de sécurité. Les équipes Razel-Bec de la Direction Génie Civil mettront à profit l'expérience qu'ils ont déjà mise en ½uvre pour le compte de l'EDF et du CEA.
Illustration des travaux à réaliser :

Après ICEDA (Installation de Conditionnement et d'Entreposage de Déchets Activés), le réacteur de recherche nucléaire Jules Horowitz, ITER-réacteur Tokamak et les chantiers réalisés par le département Génie Civil Nucléaire & Services de Razel-bec, ce projet confirme le développement de l'entreprise dans le secteur nucléaire.

Chiffres clés du chantier :
- 12 000 m3  de béton armé
- 38 mois de travaux
- 1 800 tonnes d'armatures
- 38 mois de travaux
- 80 personnes mobilisées

Haut de page