Prolongement de la ligne 14 du métro (Paris) : premier creusement terminé

17 Mai 2016

Moins de huit mois après le baptême du tunnelier Magaly,les équipes de RAZEL-BEC et d'Eiffage Génie civil ont achevé l'excavation de 1 590 mètres de tunnel.

Moins de huit mois après le baptême du tunnelier Magaly,les équipes de RAZEL-BEC et d'Eiffage Génie civil ont achevé l'excavation de 1 590 mètres de tunnel.

Les équipes de Razel-Bec et d'Eiffage Génie civil, en charge du lot 1 du prolongement de la ligne 14 du métro parisien, ont achevé l'excavation de 1 590 mètres de tunnel et posé les 885 anneaux leur permettant de rejoindre, le 3 mai dernier, le tunnel existant à proximité de la gare Saint-Lazare.

Le creusement, dont le passage sous le bâti de surface et les lignes 2 et 13 du métro s'est effectué sans encombre, aura nécessité l'évacuation de près de 100 000 m³ de déblais et l'approvisionnement de 885 anneaux de voussoirs en béton armé et de 8 800 m³ de mortier. Des mouvements de matériaux qui ont pu se dérouler en parfaite intégration avec les nombreux autres chantiers en cours dans le quartier des Batignolles.



Magaly va maintenant être démontée et transmettre une partie de ses organes à sa s½ur jumelle, en cours de montage dans la future station Pont Cardinet. Au cours de l'été, cette dernière débutera un nouveau périple de 2 000 mètres, vers les nouvelles stations Porte de Clichy et Clichy-Saint Ouen.

Signalons parallèlement, l'achèvement, par les équipes de Grégoire Germain, de la phase 1 de l'accès au futur tribunal de grande instance (TGI). Creusé en souterrain traditionnel, dans un environnement géologique complexe, il a nécessité la remise au goût du jour de la technique de la congélation du sol. Utilisée dès la construction des premières lignes de métro, elle consiste à injecter préalablement de l'azote liquide à -196 degrés, suivi par une circulation de saumure à -35 degrés ; l'ensemble assurant un terrassement en toute sécurité dans un terrain dont l'eau de la nappe, figée en glace, garantit la stabilité.



La maîtrise de ces techniques très différentes, par les compagnons et l'encadrement de Razel-Bec, permet d'aborder avec confiance les futurs chantiers d'Eole et du Grand Paris.

Rappelons que le lot 1 du prolongement de la ligne 14 constitue le premier chantier du Grand Paris attribué au groupement Eiffage Génie civil - Razel-Bec par le STIF et la RATP, maîtres d'ouvrage conjoints, au printemps 2014. Il prévoit le creusement de 3 600 mètres de tunnel entre la gare Saint-Lazare et la station de Clichy Saint Ouen ainsi que la création de deux nouvelles gares : Pont Cardinet et Porte de Clichy.






Haut de page