Accueil / Ressources Humaines / Jeunes talents / VIE

VIE

Empty portlet area
Empty portlet area

PROCESSUS DE RECRUTEMENT

UN DOUBLE ENTRETIEN

Les missions VIE, qui concernent tous les niveaux de formation, ont une durée comprise entre 6 et 24 mois, renouvelable une seule fois dans la limite des 2 ans. Pour les jeunes en début de carrière professionnelle, il s'agit d'un véritable tremplin pour accéder à des postes à responsabilité en France ou à l'international. Toutes nos offres de missions sont disponibles sur CiviWeb et sur le site de recrutement de l'entreprise. Après une phase de pré-qualification téléphonique, les candidats convaincants sont conviés en présentiel pour un double entretien de motivation, avec le responsable du recrutement et l'opérationnel concerné par le besoin à pourvoir. Au terme du processus de sélection, l'entreprise confirme son engagement au candidat retenu et se met en rapport avec Business France pour la validation du dossier d'affectation.

CONTRAT ET MISSION

Le volontaire et RAZEL-BEC passent un contrat avec Business France, qui a la charge administrative du VIE. La rémunération s'aligne sur un barème spécifique qui prévoit une indemnité forfaitaire et défiscalisée dont le montant varie selon le pays où se déroule la mission. Le logement et le transport dans le cadre des activités professionnelles sont pris en charge sur place par la société. RAZEL-BEC propose une quinzaine de VIE par an, avec des perspectives d'embauche en sortie de mission. En 2019, le taux d'intégration en CDI a été de 70%. Les missions les plus courantes concernent les filières travaux, contrôle de gestion, mécanique et exploitation des carrières, avec une durée moyenne sur 12 mois.

Quelques exemples de pays d'affection : Cameroun, Côte d'Ivoire, Ethiopie, Kenya, Zambie, Congo, Guinée Équatoriale...

Empty portlet area

Guillaume LOMBARDOT

Ingénieur Travaux - Direction Internationale

Actuellement Responsable des Travaux sur le Pont de Touraké au Cameroun, Guillaume LOMBARDOT, 25 ans, a démarré son parcours au sein du Groupe en 2017 dans le cadre d'un VIE. Il raconte son expérience en tant que Volontaire International.

« Mon profil avait retenu l'attention de la Direction Internationale pour une mission d'une année au Cameroun. J'avais démarré par un TFE intégré dans le VIE. Le sujet d'étude portait sur la gestion optimisée d'une flotte de poids lourds grâce à un système GPS. J'ai travaillé sur cette thématique pendant 6 mois afin de valider mon diplôme d'ingénieur à l'ESTP. Pour la seconde partie de la mission, j'ai été dans une configuration plus classique puisque je me suis consacré à de la production sur le terrain. J'étais affecté sur le Projet d'adduction d'eau potable à Yaoundé où j'ai encadré une équipe dédiée à la pose de canalisations et de branchements. »

« J'ai vécu pleinement ces 12 mois de mission et l'expérience a été très satisfaisante. Cela a été une occasion unique d'être responsabilisé sur des projets d'ampleur dès la sortie de l'école. J'ai pu ainsi prendre plus rapidement de l'épaisseur dans le métier et la suite de mon parcours au sein du Groupe a été à la hauteur de mes attentes. Ce que j'ai fait au Cameroun dans le cadre du VIE, je ne l'aurais pas forcément retrouvé en France

Guillaume a été embauché en CDI à l'issue du VIE. Il a dans un premier temps appuyé l'équipe des études de prix de la Direction Internationale au Siège à Saclay, durant quelques mois, avant de retourner au Cameroun en tant qu'Ingénieur Travaux sur divers projets de Génie Civil/Ouvrages d'Art : Route de Batchenga-Ntui, avec un pont de 400m, Travaux de l'aéroport de Yaoundé - Nsimalen, Pont de Touraké.

 

 

Haut de page